Boutique Biologiquement.comLes baies d’açaï biologiques, une osurce naturelle de bien-être et d’énergie.

  Posté par acai       Laisser un commentaire
[Total : 4    Moyenne : 3.3/5]

Classé parmi le top 10 des super-aliments par le dermatologue et nutritionniste américain, Dr Perricone, l’açaï est une source naturelle et abondante d’anti-oxydants grâce à ses teneurs en polyphénols incluant des flavonoïdes et des anthocyanines.

Riches en fibres et minéraux, ces baies sont également une excellente source de calcium, de fer, de vitamines (C, E, B1, B2, B3), ainsi que d’acides gras essentiels (Omega 3 et 6).

Selon plusieurs études scientifiques, consommer des baies d’açaï quotidiennement, nous aiderait à lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement prématuré de nos cellules. La pollution, le tabac, les pesticides, le stress, le tout agrémenté des années qui passent, affaiblissent considérablement notre organisme et augmentent la production de ces radicaux libres. Pour préserver notre capital santé, les anti-oxydants font bouclier et les neutralisent.
Cette petite baie sacrée possède tant de qualités qu’il serait impossible de les résumer tant elles sont nombreuses et spécifiques mais vos lectrices seront ravies de savoir que « L’Açaï est très efficace dans la perte de poids car il contient des anthocyanes, des éléments phyto-chimiques à très haute concentration en antioxydants.» Cette affirmation se base sur les résultats d’une étude japonaise prouvant que les anthocyanines agiraient sur l’absorption des graisses et draineraient les graisses stockées par l’organisme.

L’açaï, un long voyage jusqu’à nous: Cultivées au coeur de la forêt amazonienne, les précieuses baies d’açaï poussent dans un palmier à 20 mètres du sol. L’açaï est une baie si fragile qu’il est impossible de la faire voyager en dehors du Brésil sous sa forme originelle car elle se détériore après seulement 24h. Pour vous apporter tous les bienfaits de ce superfruit, les baies sont immédiatement congelées après leur récolte pour être ensuite déshydratées. Récoltées à la main, elles sont rares et leur production est faible. Elles sont tellement appréciées pour leurs prodigieuses propriétés sur la santé que le voyage en vaut vraiment la peine.

Les baies d’açaï biologiques, une osurce naturelle de bien-être et d’énergie.
Les baies d’açaï biologiques, une osurce naturelle de bien-être et d’énergie.

Combiné à une alimentation saine et à des exercices physiques réguliers, l’açaï bio aide à:

– Renforcer le système immunitaire

– Atténuer le processus de vieillissement des cellules

– Combattre les maladies du coeur

– Réduire le niveau de cholestérol

– Améliorer l’énergie, l’endurance et la concentration

– Améliorer la digestion

– Perdre du poids

Une utilisation facile et originale : A l’aide du doseur, il suffit de diluer quotidiennement 2 cuillères de poudre d’açaï dans vos jus de fruit, laitages, smoothies et autres boissons froides ou saupoudrez vos céréales, yaourts, glaces, et autres desserts. Son goût original de fruits rouges et de cacao vous fournira un mélange tonique et gourmand pour faire le plein d’énergie à toute heure de la journée.

Boutique Biologiquement.comL’açaï, un super antioxydant

  Posté par acai       2 commentaires
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

La forêt amazonienne recèle des trésors de biodiversité, menacée par la surexploitation. Parmi ces trésors, des centaines de plantes dont les propriétés sont inconnues, voire s’oublient peu à peu, balayées par la mondialisation de l’alimentation.

Le professeur Yvan Larondelle et son équipe de la faculté d’ingénierie biologique, agronomique et environnementale de l’UCL pistent autour de la planète des plantes aux vertus étonnantes.

 

L'açaï, un superfruit antioxydant
L’açaï, un superfruit antioxydant

C’est ainsi que l’açaï, le fruit d’un palmier amazonien, utilisé pour son jus gras et fibreux, n’était utilisé que localement, dans la région du Para, au nord du Brésil. Son jus ne se conservait guère. Mais les recherches de l’UCL ont montré que s’il contenait très peu de sucre (3 %), il contenait beaucoup de composés phénoliques. « Un verre de 250 ml contient un gramme de composés phénoliques, c’est-à-dire l’équivalent de 5 portions de fruits et de légumes, soit l’équivalent des recommandations de consommation journalière pour être en bonne santé, explique le professeur Larondelle. Nous avons mis en évidence chez des volontaires que la prise de 350 ml de jus de ce fruit, pendant 28 jours, diminuait de moitié l’oxydabilité du LDL, le “mauvais cholestérol”, chez ceux qui étaient hautement exposés au risque, soit par l’alimentation soit par la génétique. Il n’est par contre pas utile chez ceux qui affichent un risque réduit à la base. »

Aujourd’hui, l’açaï, reconnu comme « superfruit », est vendu dans tout le Brésil et même exporté. « La plante ne pousse que sur place et il est peu envisageable d’en faire des plantations massives, qui mettraient potentiellement en péril la biodiversité de la forêt. Mais c’est une menace qu’il faut surveiller. » L’équipe de l’UCL travaille aussi sur d’autres plantes, comme l’Inga edulis et la Byrsonima crassifolia dont les feuilles contiennent des antioxydants. « Naturels, ils pourraient remplacer ceux, synthétiques, qu’on utilise actuellement dans l’industrie alimentaire. »